Morija(espace)
BURKINA FASO
Programme Colibri – Volet Eau-Assainissement-Hygiène

Situation : Nobéré, Région du Centre Sud, Burkina Faso
La commune périurbaine de Nobéré comprend 27 villages.

Le Burkina Faso réalise des efforts importants pour mettre en œuvre le programme national d’accès à l’eau et à l’assainissement. Si les zones très urbaines sont généralement privilégiées, les communes rurales et périurbaines disposent de peu de moyens techniques et financiers pour sa mise en œuvre.

Objectif général : Améliorer l’accès durable à l’eau de boisson salubre, à l’assainissement de base et les pratiques en matière d’hygiène de la population.

Durée du programme : Janvier 2015- Décembre 2018

Résultats attendus :

  • —La population a un accès durable à l’eau de boisson salubre.
  • —La couverture en assainissement privatif et public est améliorée.
  • —La population adopte de meilleures pratiques en matière d’hygiène.

Bénéficiaires :

  • 60'000 personnes accèdent à l’eau potable
  • —30'050 personnes accèdent à l’assainissement privatif
  • —6'500 écoliers accèdent à l’assainissement scolaire
  • —60'000 personnes sont sensibilisées à l’hygiène

Au total, près de 60'000 personnes seront bénéficiaire du volet EAH du Programme Colibri, soit 95% de la population de Nobéré à l’horizon 2018.

S’inspirant fortement du programme WASH Burkina, mené dans les régions de l’Est du pays entre 2011 et 2015, le volet EAH du Programme Colibri s’intègre dans la réforme du secteur de l’eau du Burkina. Il vise à appuyer la commune de Nobéré dans sa gestion du service public de l’eau, dans une perspective de renforcement des acteurs locaux. Une approche participative est privilégiée, demandant l’implication concrète de la population dans la construction des infrastructures.

Activités à réaliser :

  • —Renforcement des compétences des acteurs communaux
  • —Construction de 78 nouveaux puits
  • Réhabilitation de 60 puits
  • —Identification et formation des maçons villageois
  • —Construction de 1’695 latrines familiales
  • —Construction de 22 latrines scolaires
  • —Installation de 33 lave-mains dans les écoles
  • —Sensibilisation à l’hygiène dans les écoles
  • —Sensibilisation communautaire

Accès à l’eau potable
La réhabilitation et la construction des puits permettront d’atteindre d’ici 2018 une couverture de 95% des besoins en équipement permettant l’accès à l’eau potable pour la commune de Nobéré.
Le choix de l’emplacement des nouvelles constructions sera fait avec l’appui de la mairie de Nobéré, en concertation avec les Comités Villageois du Développement (CVD), et suite à une étude géophysique qui à été conduite en juin 2014 conjointement par l’Institut 2iE de Ouagadougou et la Haute Ecole d'Ingénierie et de Gestion du Canton de Vaud (HEIG-VD).
Dans chaque village, une association des usagers de l’eau (AUE) est en charge de la gestion des puits. Les 28 AUE seront donc accompagnées afin de pouvoir jouer pleinement leur rôle dans la réforme, notamment pour la gestion des points d'eau et la mise en oeuvre du service public de l'eau.

Accès à l’assainissement
Actuellement, seulement 7% de la population de Nobéré dispose d’un assainissement privatif permettant d’éviter la contamination et la propagation des maladies diarrhéiques.
56 maçons locaux seront formés lors de la construction des latrines familiales. Ces dernières seront construites pour les ménages les plus vulnérables, permettant un taux de couverture de 50% des équipements en assainissement d’ici 2018 sur la commune de Nobéré. Les maçons formés seront ensuite en mesure d’offrir ce service à un coût abordable au reste de la population.
Le programme développé dans l’Est du Burkina montre que les maçons locaux font face à une demande importante en latrines de la part des ménages, d’autant plus si la sensibilisation au changement de comportement en matière d’hygiène a été réalisée de façon participative. Pour la pérennité des ouvrages, un travail de sensibilisation au traitement des boues de vidange sera également mis en place.
Seul un tiers des écoles de la commune de Nobéré disposent de latrines en bon état. L’assainissement public se focalisera donc prioritairement sur les 22 écoles n’ayant pas cette chance.

Sensibilisation à l’hygiène
Le changement de comportement peut prendre du temps, mais produit toutefois des effets rapides sur la santé des bénéficiaires. Il sera donc primordial de commencer par ce travail avant la construction d’infrastructures, et de le poursuivre tout au long du programme.
Dans ce travail de sensibilisation, 7 thèmes seront mis en avant : chaîne de l’eau, voies de contaminations et barrières, défécation à l’air libre et intérêt des latrines, prévalence des maladies diarrhéiques, le péril fécal, planifier le changement, utilisation et entretien des latrines.
La sensibilisation à l’hygiène touchera l’ensemble des élèves des 33 écoles primaires, avec notamment la mise en place de d’un dispositif de lave-mains dans chacune d’entre elles. L’expérience montre une grande réceptivité des élèves sur les thématiques de l’hygiène personnelle et alimentaire. Ils sont un vecteur majeur de changement au sein de leur famille.

Le volet EAH du Programme Colibri s’inscrit dans une démarche globale pour pallier la problématique de l’accès à l’eau potable et à l’assainissement.

 

 

 

 

Notre programme Colibri

Colibri - Volet Nutrition
Colibri - Volet Développement rural 


 

Nos projets Eau  
Nos projets au Burkina Faso

 


 Ce projet est soutenu par:

                                          

 

 

 


Copyright 2017 - morija | Impressum | Contact